L’atelier

Service d'Entretien de Vélos

Chez Paris Bike Co., nous traitons chaque vélo comme si c’était le nôtre (et on est sacrément perfectionniste). Prendre soin de son vélo fait autant partie de la pratique du vélo que de prendre soin de son corps. Changer vos câbles (de freins ou dérailleurs) et vos gaines une fois par an, garder vôtre transmission propre, heureuse et efficace et régler votre vélo à la perfection sont quelques uns des services que nous proposons. Notre ligne de conduite de notre service de maintenance professionnel est que « nous avons votre vie entre vos mains ». Et nous le pensons vraiment. 

Voici une petite liste de contrôle pour vous assurer que votre vélo est au top et prêt à rouler: 

  • Câbles et gaines (vous vous souvenez de la dernière fois que vous les avez remplacés?!). A titre d’exemple, la nouvelle génération des dérailleurs Shimano 11 vitesses (et en particulier pour le dérailleur arrière) nécessite des courbures plus serrées pour le mécanisme de changement de vitesses et doit donc être changée plus souvent, environ une fois par an, car le risque de rupture du câble dans le corps du levier de vitesses est élevé. Ne vous faites pas avoir!
  • Les plaquettes de frein et leur alignement. Ces éléments s’usent plus vite qu’on ne le pense. Surtout si vous roulez dans toutes les conditions météorologiques. Regardez-les ! Que vous rouliez avec des freins sur jante “normaux” ou des freins à disque, votre vie en dépend !
  • Jeu de direction et boitier de pédalier. Certains sont plus robustes que d’autres ! Si vous voyagez beaucoup avec votre vélo (en train ou en avion par exemple), votre jeu de direction et votre potence doivent souvent être vérifiés, car le démontage et le remontage peuvent provoquer un “blocage” du système. Il est donc nécessaire de contrôler ces réglages pour être sûr de votre sécurité et du bon fonctionnement de votre vélo.
    Le boîtier de pédalier est le point sur votre vélo où toutes les saletés de la route sont concentrées. Assurez-vous qu’il tourne en douceur et sans bruit. Avec de nombreux vélos dont le boîtier de pédalier se trouve près des extrémités du cadre, ils sont dans la “ligne de mire” de l’eau et de la poussière. Ne laissez pas cela gâcher votre balade !
  • Chaîne et cassette. C’est simple : pour produire un mouvement vers l’avant, elles doivent être propres et efficaces. Assurez-vous de vérifier l’usure de ces composants. Bien sûr, certaines personnes sont plus dures avec leurs transmissions que d’autres (oui, on parle de vous les “cross-chainers”) et l’usure de la chaîne et de la cassette peut donc varier énormément d’une personne à l’autre. De même, le nombre de vitesses et du fabricant peuvent faire varier l’usure! Un exemple : Si vous roulez en Shimano 11 vitesses et que vous commencez avec une nouvelle chaîne et une nouvelle cassette, vous devriez changer votre chaîne tous les 2300-2500 kilomètres et vous constaterez alors une plus grande usure de votre cassette. Si vous dépassez la distance “magique” de 2500 km, il est préférable de laisser la chaîne et la cassette s’user ensemble jusqu’à la fin de leur vie puis de les changer toutes les deux en même temps. La durée de vie peut varier considérablement en fonction de la propreté et de l’entretien que vous leur donnez. Assurez-vous simplement, surtout pour les triathlètes, qu’ils sont en bon état au moins 2 à 3 semaines avant votre prochain triathlon (ou course). Vous ne voulez pas payer tout cet argent, et ce temps, pour vous entraîner pour un Ironman afin de le voir ruiné par une transmission qui fonctionne mal !
  • Roues et pneus. Vous voulez qu’ils soient droits et en bon état. Point final. Nous pourrions discuter des marques et des modèles de pneus jusqu’à mort s’en suive, mais peu importe ce que vous utilisez, gardez-les en bon état. Votre roue arrière supporte plus de poids que la roue avant et est votre roue motrice (la cassette est fixée pour une raison particulière) et elle est destinée à s’user plus rapidement. Quand vous la voyez commencer à “se tordre”, vous savez que vous commencez à flirter avec le désastre. Changez-la.
    Vos roues s’usent aussi ! Si vous avez des freins sur jantes en aluminium, la substance noire que vous voyez sur vos patins, votre cadre et votre jante est du caoutchouc et de l’aluminium brûlés. Si vous sentez la bande de freinage et que vous remarquez qu’elle est concave, vous commencez à en arriver à un point où vous devez remplacer vos roues. Les pneus qui “explosent” à cause de la chaleur générée par la bande de freinage sont une chose réelle. Faites-les vérifier.

Pour tous ceux qui utilisent un home-trainer… NETTOYEZ VOTRE VÉLO ! Bien sûr, vous ne roulez pas dehors, mais vous ne pouvez pas imaginer la quantité de sueur qui s’infiltre dans chaque espace et orifice lorsque vous vous balancez sur votre vélo d’appartement. Retournez vos couvres-cocottes et vous remarquerez qu’il y a des trucs blancs et secs là-dessous. C’est votre sueur. Maintenant, multipliez cela par le nombre d’heures que vous avez passées sur votre vélo d’entraînement pour atteindre toutes les autres parties du vélo (en particulier le cintre et tout ce qui se trouve sous votre corps). Beurk !

Nous pourrions continuer à dire qu’un vélo propre est un vélo heureux, mais ne laissez pas les choses aller trop loin. Contactez-nous si vous avez des questions ou des préoccupations et laissez-nous traiter votre vélo comme le nôtre. Vous ne le regretterez pas !

Contactez Nous pour le Service d'Entretien